Musique ancienne

Flûte à bec

Béatrice Delpierre
Après une licence de musicologie et un Diplôme de flûte à bec et de hautbois, elle entre en 1987 à la Schola Cantorum de Bâle où elle étudie le hautbois baroque et les instruments à anche de la Renaissance auprès de Michel Piguet. Elle rejoint alors la Compagnie Maître Guillaume avec laquelle elle travaille pendant 12 ans sur les musiques de danse de laRenaissance pour des bals, spectacles et enregistrements. Parallèlement à son activité d’enseignante, elle joue désormais le hautbois baroque et la flûte à bec dans des orchestres comme La Simphonie du Marais (dir. Hugo Reyne), Le Poème Harmonique (dir. Vincent Dumestre) ou Le Parlement de Musique (dir. Martin Gester), et les instruments à anche de la Renaissance au sein des ensembles Dulzainas, The Orchestra of the Renaissance (dir. Richard Cheetham), Huelgas Ensemble (dir. Paul van Nevel) et Hesperion XXI (dir. Jordi Savall), avec lesquels elle participe à de nombreux concerts et enregistrements en France et à l’étranger. Elle a fondé en 2003 l’ensemble Le Jardin de Musique avec Jean-Noël Catrice et enseigne la flûte à bec dans les Ecoles de Musique de Montereau et de Bourg-la-Reine/Sceaux.

 

Jean-Noël Catrice

 

Clavecin

Alexis de CamboulasdeCamboulas
Alexis de Camboulas étudie le clavecin au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris auprès de Christophe Rousset et la basse continue dans les classes de Blandine Rannou et Kenneth Weiss. Il se produit depuis comme soliste, continuiste ou encore chef de chant avec l’ensemble Felicitas qu’il a co-fondé [ensemblefelicitas.free.fr], le Capriccio Basel, la Maîtrise de Radio France, les Folies du Temps… Son goût pour la création l’amène aussi à composer et jouer depuis 2002 au sein de la compagnie théâtrale l’Amour au Travail. Avec la danseuse baroque Ayano Okumura, Alexis de Camboulas développe divers programmes de récitals chorégraphiés. Titulaire du Certificat d’Aptitude, il enseigne le clavecin et la basse continue au CRD de Bourg-la-Reine/Sceaux.

 

Viole de gambe

Jérôme Hantaï
Jérôme Hantaï étudie la viole de gambe auprès de Wieland Kuijken au Conservatoire jerome_bn
Royal de Bruxelles, où il obtient un Premier Prix en 1984. Parallèlement, il s’intéresse aux instruments à clavier anciens, en particulier au pianoforte. Fréquemment demandé comme soliste (récitals, passions de Bach), il se consacre aujourd’hui surtout à la musique de chambre et à l’enseignement. Il fait partie du Trio Hantaï avec ses frères Marc et Pierre, anime l’ensemble de violes Spes Nostra, et accompagne des chanteurs. Ses enregistrements, à la viole comme au pianoforte, font l’objet d’éloges unanimes de la critique.