Le conservatoire en quelques dates

L’histoire du conservatoire de Bourg-la-Reine/Sceaux en quelques dates: une culture forte d’établissement

1965, création de l’école de musique à l’initiative d’Etienne Thieulin, Maire de Bourg-la-Reine avec Michel Vigneau à la direction de l’établissement.

1966, arrivée de la ville de Sceaux dans le projet.
L’activité commence avec la musique puis se développe avec le théâtre et la danse classique grâce à des cours dispensés dans divers lieux de Bourg-la-Reine et Sceaux.

1988, l’établissement devient « Ecole Nationale de Musique ».

1990, réalisation architecturale du bâtiment actuel boulevard Carnot à Bourg-la-Reine, 25 ans après la création du conservatoire.

1993, Michel Vigneau, directeur depuis la création du conservatoire, part à la retraite après une carrière de 28 ans à la tête d’un conservatoire mis sur de très bons rails.
Arrivée de Jean-Luc Tourret à la direction de l’Ecole Nationale de Musique. Sous son impulsion, le conservatoire poursuit son évolution et devient un conservatoire à rayonnement départemental (CRD) reconnu sur le territoire d’Ile de France.

2009, transfert du conservatoire à la communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre. De nouvelles perspectives se présentent avec l’arrivée des conservatoires d’Antony, Châtenay-Malabry, Verrières le Buisson et Wissous.

2012, après 19 ans à la direction, Jean-Luc Tourret quitte ses fonctions pour partir diriger le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Rueil-Malmaison.
Jean-Yves Altenburger prend sa succession et poursuit le travail d’organisation et de développement du conservatoire au sein des villes de Bourg-la-Reine et Sceaux tout en collaborant avec les conservatoires partenaires de l’agglomération des Hauts de Bièvre.

Septembre 2013, le CRD s’engage pleinement dans cette mise en réseau avec l’élaboration du projet communautaire des enseignements artistiques dont son directeur est le pilote.

Janvier 2016, dans le cadre de la création de la Métropole du Grand Paris, le CRD est transféré dans un territoire plus large, Vallée Sud – Grand Paris incluant 11 villes : Antony, Bagneux, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Châtillon, Clamart, Fontenay-aux-Roses, Malakoff, Montrouge, Le Plessis Robinson et Sceaux.